modulation

modulation [ mɔdylasjɔ̃ ] n. f.
• 1495, rare av. 1626; lat. modulatio
1Chacun des changements de ton, d'accent, d'intensité, de hauteur dans l'émission d'un son ( inflexion). Les modulations du chant de l'oiseau.
Action ou façon de moduler. « Cette femme, dont la voix douce avait des modulations accentuées » (Flaubert).
2(XVIIe; d'apr. it. modulazione) Mus. Passage d'une tonalité (mode) à une autre; transition par laquelle s'opère ce passage, conformément aux règles de l'harmonie. Modulation aux tons voisins (qui ne diffèrent que par une altération); aux tons éloignés (par un accord commun altéré, par des accords intermédiaires; une marche modulante). Ton principal et modulation d'un morceau. Modulation de mineur en majeur.
Peint. Rapprochement de tons chauds et froids de valeur équivalente.
3(1924) Radio Opération par laquelle on fait varier l'amplitude, l'intensité, la fréquence, la phase d'un courant ou d'une oscillation (onde porteuse), en vue de transmettre un signal. Superposition de ce signal à l'onde porteuse. Modulation d'amplitude, en amplitude. Modulation de phase. Cour. Modulation de fréquence. F. M. Écouter une émission en modulation de fréquence. Récepteur qui a la modulation de fréquence ( syntoniseur, tuner) .
Modulation par impulsion, effectuée en faisant varier la position ou la largeur d'impulsion. La modulation par impulsion et codage (MIC) est à la base de la téléphonie numérique.
4(v. 1975; de moduler, 4o) Action d'adapter (qqch.) à différents cas particuliers. Modulation des tarifs selon les revenus.

modulation nom féminin (latin modulatio, -onis) Chacun des changements de ton, d'accent, d'intensité dans l'émission d'un son, en particulier inflexion de la voix. Variation recherchée dans le ton, la couleur, les volumes, les manières d'exprimer quelque chose dans une œuvre : Modulation des ombres et des lumières dans un tableau. Variation, adaptation, modification de quelque chose selon certains critères ou certaines circonstances : L'application d'une mesure avec des modulations selon les cas. Bâtiment Principe de construction suivant lequel les dimensions des différents éléments entrant dans la composition d'un bâtiment possèdent une commune mesure, ou module, dont elles sont les multiples. (L'application de ce principe permet la préfabrication.) Musique Passage d'une tonalité musicale dans une autre. Physique Variation dans le temps d'une caractéristique d'un phénomène (amplitude, fréquence, etc.) en fonction des valeurs d'une caractéristique d'un autre phénomène. Télécommunications Processus par lequel une grandeur caractéristique (amplitude, fréquence, phase) d'une oscillation, dite porteuse, est astreinte à suivre les variations d'un signal, dit signal modulant. (La modulation est en général destinée à changer la forme physique d'un signal et, en particulier, à le placer dans la bande de fréquences voulue pour sa transmission ou son traitement. En radiodiffusion, on utilise la modulation d'amplitude et la modulation de fréquence [M.F.]. Cette dernière, insensible aux parasites atmosphériques et industriels, permet une meilleure transmission des données et une meilleure restitution musicale.) ● modulation (expressions) nom féminin (latin modulatio, -onis) Modulation par impulsions et codage (M.I.C.), processus selon lequel un signal continu, tel qu'un signal téléphonique, est échantillonné et la valeur de chaque échantillon est quantifiée et convertie par codage en un signal numérique. ● modulation (synonymes) nom féminin (latin modulatio, -onis) Chacun des changements de ton, d'accent, d'intensité dans l'émission d'un...
Synonymes :

modulation
n. f.
d1./d Ensemble des variations d'un son musical, enchaînées sans heurt. Modulation du chant d'un oiseau.
d2./d MUS Passage d'une tonalité à une autre.
d3./d ELECTR Opération qui consiste à faire varier l'une des caractéristiques d'un courant ou d'une oscillation pour transmettre un signal donné. Modulation d'amplitude.
Modulation de fréquence: procédé permettant une reproduction sonore d'excellente qualité, utilisé par la radiodiffusion et la télévision.

⇒MODULATION, subst. fém.
A. — [Correspond à moduler I A] Chacune des variations ou ensemble des variations des composantes d'un son musical; en partic. inflexion variée de la voix humaine. Modulation d'un air, d'un chant; modulations d'un chanteur; modulation harmonieuse. Cette femme, dont la voix douce avait des modulations accentuées qui remplissaient ses phrases de caresses singulières (FLAUB., Éduc. sent., 1845, p.203). J'entendais (...) la modulation d'un oiseau inconnu qui, sur le mode lydien, chantait déjà matines (PROUST, Prisonn., 1922, p.388):
1. Il affirme qu'il existe quatre modulations différentes pour l'e muet et que personne en France en sait plus parler de manière correcte.
DUHAMEL, Suzanne, 1941, p.83.
P. anal. Succession de sons variés et mélodieux. Des coups de sifflet (...) avaient des modulations comme des appels de voix (MAUPASS., Bel-Ami, 1885, p.38). La modulation d'une goutte d'eau qui, de seconde en seconde, tombait du robinet avec un son cristallin (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p.115).
P. ext. Variation. La couleur d'un papier, l'étoffe d'un meuble (...) faisaient passer les dispositions de son humeur par les mille modulations de ses impressions (GONCOURT, Ch. Demailly, 1860, p.73). Cette modulation extraordinaire qui fait parcourir à un être, dans l'espace de quelques heures, les degrés inconnus de toute sa puissance nerveuse et spirituelle (VALÉRY, Variété V, 1944, p.218).
B.MUS. [Correspond à moduler I B et II A] Changement d'un ton à un autre et/ou d'un mode à un autre à l'intérieur d'une même composition musicale, conformément aux règles de l'harmonie; transition qui opère ce passage. Modulation aux tons voisins (par une altération), aux tons éloignés (par un accord commun altéré, des accords intermédiaires, une marche ondulante); modulation dominante, médiane, enharmonique, passagère; lois, règles de modulation; série, suite de modulations; modulation de mineur en majeur, de majeur en mineur; amener, enchaîner, préparer une modulation. L'éclatant accord en la majeur est, sans transition, suivi d'une modulation inattendue en fa majeur (ROLLAND, Beethoven, t.2, 1937, p.405):
2. L'adjudant (...) était assis devant le clavier, et jouait une suite d'accords, d'accompagnements et de modulations simples, mais harmonieusement unies entre elles.
VIGNY, Serv. et grand. milit., 1835, p.81.
C.P. anal., BEAUX-ARTS, PEINT. [Correspond à moduler II B] Variations de tons chauds et de tons froids de valeur rapprochée. Modulations d'un tableau; modulations de ton. Il semblait que la couleur montât de ce tableau pour en fleurir la surface et par le jeu de ce qu'il appelait lui-même [Cézanne] la modulation, qu'une musique émouvante, reliant les uns aux autres tous les points de l'étendue peinte, s'en élevât (FAURE, Espr. formes, 1927, p.183):
3. ... Simon Lévy (...) représente le culte de la modulation cézannienne, de la patiente analyse du ton juste, ou plutôt des rapports justes, et aux yeux de qui la composition s'entend (...) de touches sans bavures, dont chacune a son ton, son intensité, sa vertu propre.
LHOTE, Peint. d'abord, 1942, p.88.
D.RADIOÉLECTR., TÉLÉCOMM. [Correspond à moduler I C] Action de moduler, de faire varier une oscillation électrique de haute fréquence (onde porteuse) en vue de transmettre un signal; superposition de ce signal à l'onde porteuse. Modulation d'amplitude/ en amplitude, de phase, d'intensité; modulation télégraphique, téléphonique. [En radiotéléphonie] les écouteurs ne reproduisent que les modulations déterminées par le jeu du microphone (COUSTET, T.S.F., 1924, p.210). [En radiophonie] la modulation peut se faire directement sur l'appareil producteur d'oscillations (J. MERCIER, Radio-électr., 1937, p.329).
Modulation de fréquence (abrév. m.f. ou F.M.). Variation de la fréquence d'une oscillation électrique, utilisée pour la transmission radiophonique ou télévisée. Émission par modulation de fréquence.
♦Procédé consistant à faire varier l'onde porteuse pour en modifier les amplitudes, permettant une excellente qualité d'écoute d'une émission; p. méton. émission selon ce procédé; dispositif d'un récepteur utilisant ce procédé. Concert transmis en modulation de fréquence; écouter la modulation de fréquence; poste, transistor à modulation de fréquence. Les avantages de la modulation de fréquence sont importants: le maintien d'une amplitude élevée protège contre la perception des bruits et du souffle (...) l'étendue meilleure des fréquences permet la haute fidélité; l'absence de distorsion autorise la stéréophonie (Mus. 1976).
E.Au fig. Variation, adaptation aux conditions du moment, aux circonstances ou à un cas particulier. Modulation de puissance d'une cuisinière électrique; modulation des primes d'assurance, des prix. La S.N.C.F. étudie une modulation des tarifs en fonction de la fréquentation des trains (Le Monde, 22févr. 1975 ds GILB. 1980).
REM. Démodulation, subst. fém., électron. Opération qui consiste à démoduler un signal. Anton. modulation (v. ce mot D). Quel que soit le dispositif utilisé, tube ou semiconducteur, la fonction de démodulation dépend du procédé de la modulation (Encyclop. univ. t.2 1968, p.158).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1365 «changement d'intensité dans l'émission de la voix» (ORESME, Traictié des monnoies, éd. L. Wolowski, p.79); p. ext. 1784 «variation» (BERN. DE ST-P., Ét. nature, t.2, p.98); 2. 1626 mus. «passage d'une tonalité à une autre» (J.-B. DONI, Corresp. [avec Mersenne], t.1, p.438); 3. 1924 radioélectr. (COUSTET, T.S.F., p.205). Empr. au lat. modulatio, -onis «action de mesurer, mesure régulière» et «mesure rythmée, mélodie» formé sur la forme modulatus du parfait de modulari, v. moduler. Au sens 3 l'angl. modulation est att. comme terme de télécom. dès 1919 ds NED Suppl.2 et dans les syntagmes amplitude modulation dep. 1921, ibid. et frequency modulation (1930, ibid.). Fréq. abs. littér.:245. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a)169, b) 174 ; XXe s.: a) 310, b) 616. Bbg. DELAMARRE (G.). Le Vocab. des réseaux. Informatique et gestion. 1978, n° 102, p.45. — GOHIN 1903, p.369. —Encyclop. (38). L'Informat. nouv. 1976, n°74, p.47 (s.v. modulation d'amplitude).

modulation [mɔdylɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1495, rare av. 1626; lat. modulatio; repris au XVIIe, de l'ital. modulazione. → Moduler.
1 Chacun des changements d'intensité ou de hauteur… dans l'émission d'un son (spécialt de la voix). Inflexion; ton, tonalité (hauteur), et aussi accent.
1 Le régisseur connaissait toutes les modulations de la voix de Couraut (…)
Balzac, Une ténébreuse affaire, Pl., t. VII, p. 458.
2 À tout instant des coups de sifflet prolongés ou courts passaient dans la nuit, les uns proches, les autres à peine perceptibles, venus de là-bas, du côté d'Asnières. Ils avaient des modulations comme des appels de voix.
Maupassant, Bel-Ami, I, III.
Suite des modulations d'un son; action ou façon de moduler (la parole, un chant)… → Diction, cit. 4.
3 (…) la modulation d'une goutte d'eau qui, de seconde en seconde, tombait du robinet avec un son cristallin.
Martin du Gard, les Thibault, t. V, p. 162.
Par ext. Variation. || « Les modulations de la grâce humaine » (→ Ligne, cit. 11).
4 Je ne sais rien de plus véritablement poétique à concevoir que cette modulation extraordinaire qui fait parcourir à un être, dans l'espace de quelques heures, les degrés inconnus de toute sa puissance nerveuse et spirituelle, depuis la tension de ses facultés d'analyse, de critique et de construction, jusqu'à l'enivrement de la victoire, à l'explosion de l'orgueil d'avoir trouvé (…)
Valéry, Variété V, p. 218.
Vx. Art de moduler, variété dans le style… (cf. Marmontel, in Littré).
2 (XVIIe, d'après l'ital.). Mus. a Passage d'une tonalité (appelée « mode », voir supra) à une autre; transition par laquelle s'opère ce passage, conformément aux règles de l'harmonie. || Modulation aux tons voisins (qui ne diffèrent que par une altération); aux tons éloignés (par un accord commun altéré, par des accords intermédiaires; une marche modulante). || Modulations passagères, caractérisées. || Ton principal et modulations d'un morceau. || Modulations en la mineur, en sol majeur…, d'un motif en ut majeur.
5 (…) le chant sort des profondeurs et se maintient à mi-hauteur, jusqu'à la modulation de sol dièze à sol naturel (…)
R. Rolland, Vie de Beethoven, VII, p. 289.
b Par anal. (Arts plastiques).
6 Les plus beaux tableaux modernes (…) sont (…) ceux qui renferment le plus grand nombre de modulations (mot emprunté à la musique, introduit dans le langage pictural par Cézanne, et qui signifie rapprochement de tons chauds et froids de valeur équivalente).
A. Lhote, in Encycl. franç. (de Monzie), XVI, 30-9.
3 (V. 1930). Techn. Opération par laquelle on fait varier l'amplitude, l'intensité, la fréquence, la phase d'un courant ou d'une oscillation (onde porteuse), en vue de transmettre un signal. Superposition de ce signal à l'onde porteuse. || Modulation d'amplitude, en amplitude, obtenue par les variations de potentiel du courant fourni par le microphone agissant sur le courant d'émission. || Modulation de fréquence. || Modulation d'intensité entraînant une variation des crêtes. || Modulation de phase.Modulation télégraphique, téléphonique.
REM. Modulation de fréquence (abrév. F. M.) est devenu du langage courant, depuis que la radiodiffusion utilise largement, et la télévision exclusivement, ce procédé qui permet une excellente qualité de reproduction sonore. || Écouter un concert en modulation de fréquence. || Il y a la modulation de fréquence, sur votre radio ?
7 La musique qu'entendent les téléspectateurs (le son est meilleur qu'à la radio, grâce à la modulation de fréquence) procure un plaisir assez différent de celui du concert.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 177.
4 (V. 1973; de moduler, → ci-dessus 1., par ext.). Action d'adapter qqch. à différents cas particuliers; résultat de cette action. || « Le stationnement payant serait généralisé sur l'ensemble du territoire de la capitale. Une modulation des tarifs serait prévue suivant les quartiers » (le Monde, 18 janv. 1975).
DÉR. Modulateur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Modulation — Mod u*la tion, n. [L. modulatio: cf. F. modulation.] 1. The act of modulating, or the state of being modulated; as, the modulation of the voice. [1913 Webster] 2. Sound modulated; melody. [R.] Thomson. [1913 Webster] 3. (Mus.) A change of key,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • modulation — (n.) late 14c., act of singing or making music, from O.Fr. modulation act of making music (14c.), or directly from L. modulationem (nom. modulatio) rhythmical measure, singing and playing, melody, noun of action from pp. stem of modulari regulate …   Etymology dictionary

  • modulation — Modulation. s. f. Chant qui varie d un son à autre, suivant certaines notes ou consonances agreables à l oreille. La modulation de cette basse est fort belle …   Dictionnaire de l'Académie française

  • modulation — modulation. См. модуляция. (Источник: «Англо русский толковый словарь генетических терминов». Арефьев В.А., Лисовенко Л.А., Москва: Изд во ВНИРО, 1995 г.) …   Молекулярная биология и генетика. Толковый словарь.

  • Modulation — (v. lat.), der dem Ohre wohlgefällige Übergang aus einer Tonart in eine andere. Man wendet sie an, um theils durch Mannigfaltigkeit den Reiz der Harmonie zu erhöhen, theils um den Hauptgedanken eines Tonstücks (Thema) nicht so oft in seiner… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Modulation — (lat.), in der Musik der Übergang aus einer Tonart in die andre, modern ausgedrückt: Wechsel der Tonalität (s. d.), das Übergehen der Bedeutung des Hauptklanges (Tonika) auf einen andern Klang, also überhaupt der Wechsel der Funktionen der… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Modulation — (lat.), der Übergang von einer Tonart zur andern, der stets durch der Ausgangstonart fremde, d.h. nicht leitereigene Elemente bewirkt wird, dann auch der Tonwechsel in der Melodie und Harmonie; modulieren, aus einer Tonart in die andere… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Modulation — Modulation, die Abwechselung der Töne in einer Melodie; insbesonders der Uebergang aus einer Tonart in die andere, die Abweichung …   Herders Conversations-Lexikon

  • modulation — index inflection, remission Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • Modulation — Modulation,die:⇨Abänderung …   Das Wörterbuch der Synonyme

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.